Warning: file_get_contents(https://alt.emakina.fr/api/v2/snippet/navbar2.json?audiencecode=CUST): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 404 Not Found in /app/www/wp-content/themes/emakina2013/functions.php on line 207
April 10, 2014

Objets connectés : et les marques dans tout ça ?, l’interview de Matthieu Pascal de FrenchFuel.fr

Posted by

Manuel Diaz

Si vous suivez l’actualité de l’agence sur nos réseaux sociaux, vous avez sûrement déjà du voir notre vidéo Regard vers le futur. Plus qu’un simple mouvement, l’innovation est un formidable vivier d’opportunités pour les marques qui ont dès lors, la possibilité de faire vivre à leurs consommateurs des expériences inédites et mémorables. 

Pour mieux comprendre comment les bracelets connectés, les drones, les smart city, les imprimantes 3D et autres Google Glass peuvent être mis au service des marques, nous avons discuté avec Matthieu Pascal, rédacteur en chef de www.frenchfuel.fr, premier site d’informations sur toute la gamme connectée Nike. Depuis 2 ans ce passionné de sport et de digital partage son plaisir de courir et n’hésite pas à décrypter toutes les innovations mobiles et connectées.

dogband2

Dogband, mythe ou réalité ?

À n’en pas douter, l’innovation est un train en marche qui avance vite. Très vite. Si vite, que si certaines prédictions pouvaient prêter à sourire, il est clair que nous ne pouvons plus nous permettre d’être étonnés. La preuve lorsque l’on demande à Matthieu si le Dogband pourrait un jour avoir sa place au cou de notre chien runner : “il existe déjà des bracelets connectés pour chiens, une startup américaine qui s’appelle Whistle a développé un capteur permettant de mesurer l’activité et la santé de son chien. Il n’aura donc pas fallu beaucoup de temps pour que cette tendance du quantified self se duplique sur les animaux.

Montre moi ton poignet, je te dirai quel consommateur tu es

Scrutez bien les avant-bras autour de vous : les bracelets connectés et autres “activity-trackers“ apparaissent un peu partout. Certains jouent la carte d’une mesure ultra-précise de l’activité, tandis que d’autres ont plus une fonction de rappel où la valeur sociale domine. “Il existe plusieurs types d’outils répondant à des besoins différents voire à des consommateurs différents” souligne Matthieu. En effet,  les leaders du marché comme Fitbit Flex ou le Nike+ FuelBand n’adressent pas la même audience et les mêmes usages. “Le Fitbit Flex permet de mesurer précisément les pas effectués et kilomètres parcourus ainsi que la dépense de calories dans l’optique d’être plus actif et d’améliorer sa santé personnelle. La dimension sociale est beaucoup plus importante avec un Nike+ FuelBand qui encourage le partage de ses résultats quotidiennement avec ses amis. Le FuelBand s’adresse à une audience plus jeune et plus sportive qui ne fait pas forcément trop attention à sa prise de calories.

Smart & Quantified, le corps augmenté  

En effet, le mouvement Quantified Self est bien installé depuis de nombreuses années et a déjà investit des événements sportifs comme le 10 Km Paris Centre. Outre le bracelet connecté, les montres ont aussi le vent en poupe : les montres connectées ou SmartWatch vont faire du bruit en 2014 avec de nombreux modèles plus performants les uns que les autres. Le marché des wearable electronics représente des opportunités considérables pour les constructeurs qui s’attendent à une explosion des ventes.” Plus que de simples amateurs de technologies, les consommateurs sont sans cesse à la recherche d’expériences qui simplifient leur quotidien et alimentent leurs passions et leurs sujets de conversations : “beaucoup d’entre-nous adoreraient pouvoir téléphoner ou consulter ses applications préférées depuis sa montre ou son bracelet. Il arrivera même un jour ou le téléphone tel qu’on le connaît aujourd’hui deviendra obsolète. Je crois qu’un mélange entre SmartWatch et bracelet connecté parviendra à conquérir le grand public en alliant design, caractéristiques techniques et simplicité d’utilisation.

Objets connectés, lorsque les marques s’en mêlent

Modérons tout de même, car si les objets connectés sont l’innovation de ces dernières années, toutes les marques n’ont pas vocation à créer leurs propres bracelets, montres ou même lunettes. Elles peuvent pourtant se positionner dans cet univers et créer des expériences à forte valeur ajoutée pour les utilisateurs. Quoi qu’il en soit, l’heure n’est pas à l’immobilisme si l’on souhaite exister et faire la différence : “il est vrai que plus on avance plus les grandes marques seront difficiles à détrôner. Je suis persuadé qu’Apple et Samsung vont frapper un grand coup dans les prochains mois et feront connaître au grand public les bracelets connectés”. En effet les marques innovantes l’ont bien compris et certaines se sont récemment illustrées en associant leur savoir-faire pour faire vivre une expérience premium comme Jaeger Lecoultre et Aston Martin qui transforme leurs clients en véritable James Bond. Dans le même esprit le constructeur automobile Mercedes et Peeble, la marque née sur kickstarter, ont présenté lors du dernier CES de Las Vegas une montre qui délivre des informations telles que le niveau de carburant, l’ouverture des portes ou l’emplacement du véhicule.

Dans un autre secteur, Oreo qui mène déjà une stratégie social media ambitieuse a marqué les esprits à l’occasion du dernier SXSW où le fabricant de biscuits a utilisé des imprimantes alimentaires pour permettre aux visiteurs de créer leur propre gâteau personnalisé et imprimable en moins de 2 minutes. Chez Emakina nous ne sommes pas en reste dans les concept store Karl Lagerfeld avec les Karl’s Booth, les cabines d’essayages connectées à sa communauté ou encore avec Bavaria dont les tireuses à bière ont été transformées en machine à sous digitale par nos équipes !

Et vous ? Que pensez-vous des innovations d’aujourd’hui et des expériences de demain ?

Un grand merci à Matthieu pour ses réponses et son point de vue sur les objets connectés. Pour le retrouver et suivre son actualité, rejoignez la page Facebook et le compte Twitter de son site www.frenchfuel.fr.

fax mailing

Merci à Mathieu pour ces objets connectés. Personnellement, je trouve ça très innovant, très futuriste. Les gens vont s’y habituer petit à petit comme ils l’ont fait aves les site e-commerce. En tous , grand bravo à ceux qui ont inventés ces objets.

http://www.fax-mailing.pro/fichier-fax-mailing/