December 22, 2006

Au petit jeu des prédictions

Posted by

amo@emakina.fr

Avec la fin d’année vient le temps des prédictions. Fin 2005, on en était à se chamailler sur les vertus du web 2.0 et le fait est qu’on en a beaucoup parlé. Personnellement 40 billets pour moi cette année ! On a aussi bien aimé le feuilleton que nous a concocté la communauté de services 2.0. J’aurai bien aimé plus de créativité côté business-models, mais tant pis.
À lire les avis des un et des autres, il y a un consensus assez fort pour 2007. Qu’est-ce qui va faire l’actualité l’année prochaine ? L’occasion m’est donnée de vous proposer une petite synthèse orientée évidemment par rapport à mes thèmes de prédilection.


Dans la lignée de l’année écoulée et de ce qui précède, deux tendances me parraissent déjà bien affirmées.
D’abord la poursuite de la consolidation du monde 2.0, avec pour commencer Yahoo! et le ménage annoncé dans sa galaxie de services. Il y aura aussi la compétition entre Google et un Microsoft prolifique dans les sorties. Par dessus tout cela, viennent se greffer les perspectives alléchantes du marché de la publicité en ligne. Du carburant à venir pour le web et des nuances de fait sur l’idée que l’on se fait de la Bulle.
Ensuite, la généralisation de toute la batterie des fonctionnalités élémentaires du web 2.0. Ils sont déjà de quasi-fondamentaux de tout site web digne de ce nom. 2007 sera notamment l’année du RSS et pas seulement parce que Vista et IE7 vont participer grandement à sa généralisation. Seul point faible (d’où le “quasi” qui précède), je ne suis pas certain que la démarche marketing sous-jacente au bon usage de cet outillage soit encore aussi évidente qu’on ne le pense.
J’ai déjà dis que je ne croyais pas à un web 3.0 ou autre rupture à court terme. Le cycle en cours n’est pas terminé. Il y a bien dans le radar des choses autour du web sémantique, il est certain qu’en 2007, on assistera à des progrès dans ce domaine, mais nous ne sommes pas encore en phase de généralisation.
2007 continuera de nous proposer des choses autour des APIs, et j’aimerai croire qu’il va y avoir du progrès en terme de standardisation, notamment au niveau de l’identité, histoire de sortir de la démultiplication des outils que la situation actuelle impose. Mais là aussi, j’ai peur que la route soit longue.
Personne ne met en doute que 2007 ne soit pas l’année des interfaces riches, avec une guerre annoncée entre Adobe, Microsoft et OpenLaszlo pour l’open source. Pour avoir fait du multimédia il y a maintenant plus de dix ans, je suis assez fasciné par ce qui ressemble à un come-back du design. Je m’interroge beaucoup sur l’adéquation de tout cela avec les standards et la qualité web en général, cela méritera un billet en soit.
En proximité du sujet, les widgets sont également promis à un bel avenir. Je pense que nous sommes loin d’avoir épuisé les opportunités d’usages qu’ils peuvent permettre.
J’ai beaucoup aimé ce billet de Richard Mac Manus sur le “Social Shopping”. J’ai déjà eu récemment l’occasion de parler d’e-commerce et tout ce débat va bien avec mon antienne sur le néomarketing et l’intégration du consommateur-acteur à plein. Encore une fois, il s’agit moins des outils que de ce qu’il y a dans les têtes des décideurs, car au regard de la dimension sociale (commentaires, tags, notes, etc.), je considère l’intégration du client dans l’interaction comme déjà acquise. Cela n’en reste pas moins un mouvement fort, avec en ligne de mire la montée en charge des comparateurs et promoteurs sociaux. Ce qui se passe avec Kaboodle est effectivement très intéressant.
Je suis par ailleurs très curieu des modèles distribués type Zlio qui, comme par hasard, vient d’être primé. Je crois beaucoup à la démocratisation du business, elle est déjà patente, ne serait-ce qu’historiquement sur eBay. Je ne crois pas que les consommateurs vont rester à se contenter de voter pour des produits et faire des commentaires dessus. L’affirmation de ses choix de consommation et leur transformation en micro-rémunérations, le passage du consommateur-acteur au consommateur-prescripteur, il y a là comme une mini-révolution en marche.
Pour le reste, il y a évidemment, la mobilité, tant en convergence qu’en développement de la VoIP, l’aventure Second Life, ça bouge aussi côté outils de recherche et on attend beaucoup, dans le domaine de la vidéo, du Venice Project, le feuilleton dont on parle déjà.

Comments are closed.