August 2, 2006

Combien vaut un hyper-contributeur (suite)

Posted by

amo@emakina.fr

Deux semaines après la proposition faite par Jason Calcanis aux hyper-contributeurs de Digg, on commence à avoir quelques réponses aux questions génantes qu’a posée cette offre.
D’abord, extension de la règle qui veut qu’un très petit nombre soit à l’initiative de beaucoup du contenu : 30% des billets publiés en page d’accueil de Digg ne proviennent que de … 10 contributeurs ! À l’échelle de Digg, ça fait peur.
Ensuite, le résultat est un afflux de nouvelles contributions de la part d’utilisateurs de Digg souhaitant visiblement monter dans le top100. Plus de monde et de contenus sur Digg et donc un bel appel d’air. Mais ce n’est pas la quantité qui fait la qualité et les malheureux qui se sont évertués à publier à la chaîne n’en ont pas pour autant émergé en page d’accueil. Dure réalité !
En attendant, sur eBay, le profil d’hyper-contributeur de Digg mis aux enchères progresse, mais à 720$, reste en dessous de la valeur d’un compte potentiellement rémunéré à 1000$/mois chez Netscape. Fin des enchères dimanche.

Technorati Tags: ,

Jean-Luc Grellier

Cette méthode de mettre aux enchères ce profil est un peu violente, mais elle a le mérite de révéler des choses intéressantes. Et comme tu dis, le fait que la une de Digg repose sur 10 contributeurs : ça fait peur !!! Et quand à ceux qui s’acharnent à écrire des centaines de billets pour exister sur digg ! ils n’ont rien compris !
La recette est à priori liée avant tout à quelques critères clés :
– la capacité de son réseau social ou de son réseau de lecteurs sur le Net,
– son expérience et la reconnaissance que l’on a sur le Net : durée d’existance etc.
– la qualité des contenus que l’on propose…
Ces critères étant liés les uns aux autres. Et comme tu le disais tout à l’heure Alexis, tout ceci ressemble étrangement aux critères qui permettent de qualifier la presse papier… le réseau, la reconnaissance, l’expérience et la qualité… point de recette miracle donc dans la société de l’information, ce qui me permet de pointer comme je l’ai toujours fait l’erreur qui avait été faite de dire qu’il y avait une nouvelle économie lors de la naissance de la bulle 1.0.