November 14, 2005

Saint-Wimax au secours des zones blanches

Posted by

amo@emakina.fr

Celle-là, elle m’a bien fait rire (merci David). Récapitulons.
Comme je le disais la semaine dernière, l”omniscient ADSL ne peut pas tout couvrir et l’opérateur historique non plus. Alors comment couvrir les parties du territoire en souffrance ?
Heureusement, Saint-Wimax est arrivé. Par la grâce d’un appel à candidature aux licences régionales plus que fructueux, il se trouve abondance d’opérateurs près à boucher les trous en WiMax, cette technologie ayant l’avantage d’une équation technico-économique très avantageuse.
Le gouvernement a alors beau jeu de sortir un plan qui ne dit rien d’autre que cela, mais qui lui permet de promettre à qui veut l’entendre que la fracture numérique sera bientôt comblé.
Tout ça est bien joli, mais c’est oublié un peu vite que lesdits opérateurs ne sont pas spécialement des bons samaritains et qu’il faudra faire oeuvre de péréquation.
Accessoirement, on lira avec attention les résultats des expérimentations charentaises, ou comment la théorie et le terrain font deux.
Et pendant tout ce temps consacré au moyen débit, Jean-Michel Billault contenu à prêcher dans le désert sur le très haut débit…

Comments are closed.