November 6, 2005

Il se passe des choses du côté du net en politique (3)

Posted by

amo@emakina.fr

Suite du feuilleton. Après un emailing qui a beaucoup fait parlé, l’UMP met en pratique le positionnement payant.
Image 2.pngTapez “émeutes”, “banlieues”, ou autres termes très en adéquation avec l’actualité dans Google et regardez bien les liens sponsorisés (voir ci-contre)…
Padawan en parle et Cyril Fiévet signale aussi des pubs de l’UMP sur SkyBlog
S’agit-il des prémices d’une nouvelle tendances et par ailleurs, tout cela est-il bien légal ?
Si l’on considère le positionnement payant comme de la publicité, la chose m’interpelle sérieusement car, à priori, la publicité politique est strictement réglementée (certains s’en offusquent d’ailleurs).
Nous ne sommes pas en période électorale, mais nous y serons bientôt et le positionnement payant est un mode de promotion qui mériterait sans doute un peu de précisions. Mais par qui ? il y a eu un temps ou le web relevait de l’audiovisuel et donc du CSA, ce qui n’est plus vraiment le cas, même si cette instance a plusieurs fois tenté de se réinvestir en régulateur sur le réseau.
Après son emailing, cette initiative va certainement stimuler des clarifications réglementaires sur le réseau.

Le Blog de netpolitique

L’UMP ach

Cyrille

Franchement déplacé… y’à pas à dire, le business se fait à tous les étages…

Amandine

Je ne trouve pas cela déplacé au contraire, autant sauter sur l’opportunité pour réaffimer certaines positions, en l’occurrence le partie pris pour une politique de répression (après on y adhère ou pas, chacun peut se faire son opinion)… Je trouve cela brillant et facile à la fois… Mais il fallait oser!

Rémi

A croire que le google Bombing dont a été victime nicolas sarkozy lui a permis de mettre le doigt sur une façon d’utiliser le moteur de recherche Google à des fins politiques. Tappez aussi “voiture brulées” dans google et vous verrez apparaitre sur la droite le lien commercial pour l’UMP dont la formulation laisse un arrière goût propagandaire..
On peut se poser la question de l’impact de cette petite guerre Google sur l’internaute qui ne vit et ne connait les émeutes de banlieues qu’à travers sont petit écran d’ordinateur.
http://googlebombe.blogspot.com/

Xavier

Hors campagne électorale, les partis politiques ont le droit de faire de la publicité sur Internet ou ailleurs.
Ipos et un lobby comme Communication publique souhaitent que la publicité politique soit autorisée pendant les campagnes électorales ce qui n’est pas le cas actuellement.
Je colle ci-dessous l’extrait de l’article L52-1 du Code électoral qui règlemente la publicité politique :
Article L52-1
” Pendant les trois mois précédant le premier jour du mois d’une élection et jusqu’à la date du tour de scrutin où celle-ci est acquise, l’utilisation à des fins de propagande électorale de tout procédé de publicité commerciale par la voie de la presse ou par tout moyen de communication audiovisuelle est interdite.”
Le lien vers le Code électoral sur le site de Legifrance : http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnArticleDeCode?commun=CELECT&art=L52-1
Un article très complet du site du Forum des droits sur Internet sur Internet et communication électorale : http://www.foruminternet.org/documents/general/lire.phtml?id=286

Alexis

La magie du blog en action.
Merci de ces précisions utiles pour tour le monde.