September 15, 2005

Axione dans le giron de Bouygues

Posted by

amo@emakina.fr

Merci Manuel de m’avoir levé l’info du jour. D’après Les Echos, Bouygues est en effet en passe de conclure le rachat d’Axione.


C’est ETDE, la filiale ingénierie du groupe de BTP qui effectue l’opération, dont la finalité est la constitution d’une offre complète de gestion des réseaux. Rappelons en effet qu’Axione est opérateur spécialisé dans la gestion des délégations de service public (DSP) haut-débit et télécom.
Personne ne s’étonnera de ce rapprochement. Axione détonnait dans le paysage par son indépendance, mais par un positionnement spécialisé d’opérateur d’opérateur, garant de la neutralité vis-à-vis des opérateurs de services, il avait séduit de nombreuses collectivités, alors qu’en face, Neuf ou encore France Télécom sont présents face au particulier. En Limousin, cette caractéristique avait pesé lourd dans le choix d’Axione pour Dorsal
Alors pourquoi Bouygues ? tout simplement parce que contrairement aux Vinci et autres Eiffage, le groupe n’était pas véritablement présent sur le secteur des DSP télécoms. D’ores et déjà, en versant au pot commun les DSP de Pau, de la Sarthe, du Maine-et-Loire de la Loire et du Limousin, le nouvel ensemble constitue une plaque significative à l’échelle nationale. C’est ici que se situe le point le plus positif du rapprochement. Avec une couverture territoriale renforcée et un partenaire d’un tel poids au capital, Axione est en bien meilleure position pour négocier des accords cadres nationaux de déploiement avec les opérateurs de service.

Benjamin PRADAYROL

On peut voir le rachat de 2 manières :
– la première consiste à se dire “Bouygues est une grosse structure avec plein de moyen, ce qui va faire de Axione un opérateur d’opérateur avec une force frappe assez conséquente” et la vous me dite les reseaux alternatifs et le dégroupage.
– la deuxième est moins rose que la première : Bouygues n’est pas, de part sa super structure touchant à beaucoup de domaine, une entité tout à fait neutre dans les télécoms, ne pourrait-il pas y avoir des dérives dans la neutralité d’Axione vis à vis des différents autres opérateurs ?