Donnez votre avis
January 3, 2012

Les collaborations vers plus de marketing communautaire?

Posted by tth@emakina.fr

Depuis quelques années, nous nous rendons compte que les marques de luxe font appels à de jeunes créateurs, des artistes, des designers pour développer des collections capsules, des produits en édition limitée.

La maison Louis Vuitton a ainsi développer de nombreuses pièces aux couleurs vives avec l’artiste plasticien japonais Takashi Murakami.

En faisant appel à cet artiste de renommée internationale, Louis Vuitton a pu capter un public plus jeune, plus arty, mais également inscrire la marque dans un univers totalement onirique.

Tout d’abord, par la création de produits inédits, mais aussi par la réalisation de supports de communication extrêmement originaux pour l’époque.

Cet artiste qui puise son inspiration dans les mangas a en effet réaliser pour la promotion de sa collaboration avec la marque un film où la marque au monochrome rentre dans le monde de Murakami.

http://www.dailymotion.com/video/x1mgsp

Mais la maison Louis Vuitton fait également appel à de jeunes designers pour concevoir des accessoires plus urbains. Ce fût le cas lorsqu’elle a collaboré avec Ora Ito.

Ce jeune français proche des entertainers parisiens (Lionel et André de la Clique) mais aussi de nombreux trendsetters de l’urban culture a imaginer pour le malletier un sac à dos aux courbes innovantes.

Plus récemment, une collection de sneakers a été développée avec l’aide complice de Kanye West. Ces modèles originaux ont suscité l’intérêt de nombreux magazines de modes urbaines; mais surtout de nombreux blogs de cool huntings, de musiques, de sneakers, …

Plus récemment, la maison Louis Vuitton a fait appel au magazine Intersection, pour concevoir une Soap Box

Mais également un fixie. Car Intersection est un magazine de “voitures”, mais il ne faut jamais oublié que c’est avant tout un magazine pour les trendsetters, cool hunters passionnés par l’urban culture.

Par conséquent, qui dit urban culture, dit aujourd’hui fixie et bike polo (mais aussi parce que le directeur artistique Yorgo Touplas en est féru).

La collaboration entre Intersection x Louis Vuitton a donc permis la création de cette Soap Box, mais surtout d’un fixie pour la pratique de ce nouveau sport alternatif et urbain qui séduit tous les graphistes, photographes, Dj, … bref, les modeux!

Dans cette logique de toucher des micro-marchés à fort pouvoir de prescriptions, mais également assurant un excellent retour RP, Chanel a confectionné des équipements pour les sports de glisse (snowboards, skis, surfs, masques de ski, …) et autres articles de sport.

A l’inverse, nous voyions des marques de sports ou lifestyle, voire mass market, collaborer avec des créateurs plus renommés dans les fashions weeks internationales.

C’est le cas de Fred Perry avec Comme des Garçons, H&M avec Karl Lagerfeld, Viktor & Rolf, … et dernièrement Adidas avec Jeremy Scott (après Yohji Yamamoto).

Ce dernier livre une collection extrêmement osée, totalement dédiée au catwalk ou au podium les plus prisés des capitales, mais aucunement pour faire du sport!

Pourquoi donc toutes ces collaborations?

En effet, quel sens apporter à toutes ces collaborations? Car lorsque nous y regardons de loin, cela ne sert pas la marque dans son ensemble. Nous sommes souvent très loins de l’image et des valeurs qu’elles véhiculent normalement dans leur campagne de presse, lors de leur défilé…

Mais à l’ère du digital, toutes les stratégies, même pour les marques de luxe ont totalement évolué.

Nous constatons que nous sommes de plus en plus dans un marketing affinitaire. Afin d’émerger, il est nécessaire de séduire de nouvelle cible, des micro-cibles qui vont générer de la notoriété influente.

Les collaborations permettent donc de rapidement comprendre les codes des communautés et donc de produire des designs en parfaite accord avec leurs attentes à l’instant T. Car les tendances évoluent extrêmement vites!

De plus, à l’heure de la conversation permanente et obligatoire avec le développement des stratégies de social media, les collaborations permettent également de créer des contenus riches avec un fort intérêt.

Les collaborations sont donc un moyen d’évenementialiser votre marque et de créer un lien fort avec des communautés spécifiques.

Les collaborations sont donc aujourd’hui une nécessité dans un plan marketing, où vous recherchez une audience plus qualitative que quantitative!

via et via

Comments are closed.