Donnez votre avis
December 22, 2008

2009, année 0

Posted by amo@emakina.fr

Les fêtes approchent et le petit jeu des prédictions devrait battre son plein, mais cela semble moins fun cette année. Entre ceux qui ont leur idée à pousser et les lieux communs de période de crise, je vous pousse l’air du temps et du web8 de chez PPC &HK et à l’autre bout le classique du genre. Sincèrement, cela ne m’inspire rien.
J’ai donc relu celles que j’avais tentées l’année dernière. Tiens, je m’interrogeais sur le fait de savoir si 2008 serait l’année des certitudes économiques. Je dirais que la question est bien posée… Non, ce qui me frappe, c’est cette crispation qui n’a rien à voir avec la crise, mais que celle-ci rend plus critique. Il y a un an, je n’aimais pas le climat réglementaire, ça ne s’est pas arrangé. Je me disais que ça risquait de fritter entre la vidéo online et les médias audiovisuels, On y est. Je m’inquiétais de la neutralité des réseaux, c’est plus que jamais un sujet.
Alors, oui, on voit bien qu’on se dirige à grand vers un grand mainstream media qui ne différentie plus la vidéo du reste, que les réseaux sociaux réalisent le village global de McLuhan et les fameux six degrés de séparation. La technologie s’efface, elle ne sert qu’à rendre plus simples et plus massifiés des usages autrefois réservés aux seuls Geeks, une figure qui perd de son influence d’ailleurs.
Le web n’est plus réservé à une élite, il est massifié et monsieur tout le monde y trouve de quoi faire ce qu’il a à faire autrement, avec plus de satisfactions. Le pourquoi du comment, moins on le voit, mieux c’est pour le business. Apple est au top, normal, c’est l’éloge même de la non-complexité apparente.
J’entend encore des gens mettre à part ce qui se passe sur le numérique. C’est une erreur. Quand on écoute les vrais gens parler de ce qu’ils font, on voit très vite qu’ils ne font pas la différence. Le numérique n’est plus un sujet, il est intégré dans la banalité du quotidien comme un simple moyen. Et comme je ne cesse de le répêter, il n’y a plus de stratégies numériques, il y a des stratégies tout court. Le reste, c’est juste une question de performance.
À l’heure où un nouveau président pourrait rebooter la démocratie US, je me dis que 2009 sera une année clé pour la Société de l’Information et l’Economie de la Connaissance ici. Un vrai moment de choix collectif que les français font sous nos yeux, mais que ne prennent pas en compte en terme de progrès et de développement les institutions et qui commence à tirer du changement chez les marques et les entreprises.
2009, j’ai envie de dire que c’est finalement peut-être maintenant que les choses sérieuses commencent ! Miam !

Comments are closed.