Donnez votre avis
August 13, 2008

Web social en France, combien de divisions ?

Posted by amo@emakina.fr

Alors que la population internaute française poursuit sa croissance et dépasse maintenant les 60% des français en général, que les deux-tiers d’entre eux développe une pratique mature du web, combien sont-ils vraiment à goûter aux joies du web social ?
Il y a six mois, on parlait d’un quart de la population concernée, ce qui posait des questions de définition à ce que l’on appelle “réseau social”. En y incluant la messagerie instantanée, c’est sûr que ça le faisait bien.
Cela dit, le phénomène est suffisamment récent pour que l’on manque de repères clairs, ce que Médiamétrie s’est attaché à résoudre. L’institut nous apprend donc
que la détention d’un profil du web social touche 16% des internautes français et a progressé de 15% en un trimestre.
Il faut se rappeler que, sur 2007, Facebook est passé de quasi-rien à plus d’un million d’inscrits en France et que le secteur affiche des taux de fréquentation intéressants.
À l’époque du web 2 rayonnant et en même temps de l’apogée du bloguing (il y a déjà 18 mois, ndr), on savait que la proportion de ceux qui sont actifs, produisent du contenu et de l’identité, était de 15%. Ce chiffre est donc atteind par le web social, sans pour autant que le processus soit enrayé (confère la bonne santé de Facebook).
À l’heure où le bloguing (et une certaine idée du web 2) tourne la page, le web social pousse plus loin la démocratisation du réseau.

Comments are closed.