Donnez votre avis
May 26, 2008

Sciences Po internet et marketing participatif

Posted by Manuel Diaz

sciencespo.jpgJe donne mardi matin une conférence à des étudiants de Sciences Po sur le web en 2008, la co création de valeur, le paysage de communication des marques face à un contexte de plus en plus bottom up, éveil des consciences sur le web2 et l’entreprise 2.0, etc…
Cette note à pour but d’organiser ma propre intervention dans la mesure ou je me refuse à utiliser des slides dans ce genre de cas.


D’après les informations que l’on m’a donné, le public n’est pas très web 2.0 ready. Je compte donc reprendre les bases. En vrac, les sujets que je vais aborder :
Me présenter
L’affaire de l’antivol Kryptonite comme éveil des consciences
– Principe de la long tail
L’entreprise 2.0 par Bertrand Duperrin
Le recrutement 2.0 relayé par PPC
Gen Y et le web
Web2.0, le nouvel Irak des annonceurs traditionnels ? par Olivier Serres
Le crowdsourcing
Temps, media et web 2.0 par Clay Shirky
Voilà, ca reste très généraliste mais c’est l’objectif dans un premier temps, en attendant une seconde intervention avec plus de temps peut etre. Si vous avez d’autres idées, go ahead !

  • Si tu n’as pas affaire à des “accros”, le meilleur moyen de parler de l’E2.0 est de le rattacher à ce qu’ils connaissent : les réseaux et l’informel au service des activités business traditionnel.
    Car en fait l’E2.0 ça n’est qu’une manière différente de supporter les fonctions de l’entreprise en fonction d’enjeux nouveaux et en prenant en compte la “knowledgisation” de l’économie.
    http://www.duperrin.com/2008/05/11/comment-lier-formel-et-informel-lentreprise-alambic/

  • Tu parles de l’Irak…fais le lien avec la forme d’organisation idéale qui se rapprocherait davantage d’Al Quaida : il a été prouvé qu’une entreprise est en difficulté si on la prive de quelques % de ses ressources clés, une structure en réseau tel que cette organisation peut survivre à des pertines infinement supérieurs de par son caractère non hiérarchique et interconnecté.
    Bref c’est la forme d’organisation qui fait réver les organisations pyramidales d’aujourd’hui.
    Demande à Alexis Mons, c’est lui qui m’avait brieffé sur le sujet…

  • A la place de Kryptonite (très éculé quand même et contestable), tu n’aurais pas un exemple de campagne hyper créative pour une boite très tradi (par exmeple une banque)?..; Ah en plus chez Emakina vous avez déjà fait ! 😉
    C’est un cours sur la créativité, n’oublies pas !

  • Vérifie aussi que tu as accès à internet (ou amène une clé 3G).

  • Une question simple voire bête: pourquoi pas de slides?

  • Bonjour Manuel et merci d’avoir cité pour billet.
    Je souhaitai apporter une petite précision concernant la remarque de Bertrand. J’ai choisi l’Irak pour faire ce parallèle car il s’agit du théâtre de guerre dans lequel la confrontation entre deux modèles, l’un pyramidal (armée américaine / annonceurs brick and mortar) face au modèle décentralisée (réseaux non hiérarchisés de terroristes de collaborants ou résistants / bloggeurs – internautes participants) y est le plus évident.
    Je vous conseille d’ailleurs la lecture d’un superbe billet sur la puissance de ce fameux 5ème pouvoir dont parle Thierry Crouzet.
    http://blog.tcrouzet.com/2008/02/22/le-cinquieme-pouvoir-militaire/

  • am

    Ce qui se passe en Irak est effectivement éclairant de bien des choses. En plus de l’excellent post de Thierry Crouzet, un billet non moins pertinent chez InternetActu : http://www.internetactu.net/2008/01/10/reseaux-sociaux-contre-reseaux-humains-lamerique-a-t-elle-perdu-la-netwar/

  • Bonsoir,
    Je suis une élève de Sciences Po (venant de Limoges!) qui a assisté à votre intervention mardi matin. Merci pour cette conférence, c’était très intéressant! Je connais mal le secteur de la pub et de la communication, mais j’ai maintenant envie d’en savoir plus!