Donnez votre avis
August 14, 2007

Hype Cycle 2007

Posted by amo@emakina.fr

C’est l’heure de la livraison annuelle du Hype Cycle du Gartner, baromètre de l’innovation s’il en est.
HCycle07.jpg


Aucune surprise avec le web 2, qui poursuit sa descente vers la banalisation. Il l’aura atteinte à la fin de l’année et ce sera alors un parfait lieu commun.
La nouveauté, c’est ce qui l’entoure, avec au premier chef les écosystèmes (Web 2.0 Workplace Technologies). Avec le bruit qu’a fait celui de Facebook, la généralisation de la stratégie que cela sous-tend, sans parler de tous les générateurs de mashups et widgets qui fleurissent ici où là, c’est bien le moins. Immédiatement voisin, mais avec un rythme d’adoption à 5 ans, je note un “Idea Management” qui colle très bien aux enjeux organisationnels (néo-management) de l’enterprise 2.0. Devant se trouvent les instruments d’analyse des réseaux sociaux et le web sémantique qui, si son délai d’adoption est lointain, n’en est pas moins une quasi-institution. D’ailleurs qui doute encore de cet horizon là ? Derrière, les mondes virtuels type Second Life atteignent le pic, ce qui correspond bien aux expectations actuelles sur leur ROI. L’intelligence collective suit, bien positionnée en amont immédiat du pic, en écho aux débats actuels. Le Gartner fait également figurer des choses qui sont en prise avec la prédiction des marchés et ce début d’exploitation du net et des interactions en son sein comme indicateurs de socio-économie.
S’il y a des entrées fulgurantes, il y a aussi des sujets qui marquent le pas dans le cycle d’adoption. Ainsi les wikis, toujours en quête de sens derrière le discours très tech qui les porte toujours, les applications louées (même si elles sont enfin entrée en banalisation et que le Gartner est très centré sur le marché US), suivi de près par le SOA (qui ne figurait pas l’année dernière, donc pourquoi cette année ?). Il y a aussi les mashups et si l’on boucle avec les écosystèmes cela marque bien que si les systèmes se parlent, c’est encore beaucoup unilatéralement et dans une logique auto-centrée, loin de l’utilisateur (cf mon dernier billet).
Au final le HypeCycle 2007 me paraît bien moins plombier que celui de l’année dernière. On y trouve pas mal de modèles et d’architectures. Il est plus proche de l’utilisateur et de son expérience, il est globalement bien en ligne avec un nouveau palier de massification qu’il me semble que nous atteignons, palier où la technologie ne compte plus pour elle même mais par les environnements et univers qu’elle permet.

Comments are closed.