Donnez votre avis
April 17, 2007

Virginia Tech, nouvelle leçon de journalisme citoyen

Posted by amo@emakina.fr

Quoi qu’ils fassent, les médias ne peuvent pas suivre la réactivité et la puissance que le réseau est capable de donner sur un événement, l’interaction avec le public et la co-construction de l’information est un fait. On le sait depuis les attentas de Londres, mais le massacre de VirginiaTech hier est révélateur.
Dès ce matin, PointBlog montre d’une part l’irruption du sujet en tête sur technorati (déjà presque 40 000 posts) et comment de grands médias puisent à la source, c’est-à-dire sur les blogs des acteurs ou victimes de cette tragédie.
De son côté, Francis Pisani relève l’énorme attention sur les contenus produits sur place, ou encore l’émergence d’une page sur Wikipedia, plus à jour et en prise avec les événements que n’importe quoi d’autre.
Les témoins sont sur site avant les journalistes et produisent, c’est un fait et cela m’a rappelé ce billet de ZDNet à propos de Bild, en Allemagne, qui rémunère les photos proposées par la foule pour peu qu’elles soient publiées. Aujourd’hui, les médias ne peuvent plus ne pas gérer le contenu produit par tout un chacun, celui qui leur est envoyé, comme celui que génère le réseau. La question qui se pose à eux est celui de leur rôle en tant qu’agregateur, relais ou médiateur.
J’ai par ailleurs noté une centaine de photos sur Flickr sous le tag “Virginia Tech shooting”, on note aussi beaucoup de clichés compassionnels ou mémoriels (exemple), autre phénomène collectif intéressant à observer autour de cette tragédie.

  • Sans oublier les tags émergeants dans les 10 dernières heures, révélés par Twitterverse :
    http://www.twitterverse.com/hour10.php
    Virginia, Shooting et Shootings ressortent très clairement.
    Bild : En France, il y a ScoopLive qui rémunère les photos de ce type, entre autres.

  • Les blogues et le journalisme citoyen prendront de plus en plus de place, je crois, car les gens recherchent la proximité avec la nouvelle…