Donnez votre avis
February 21, 2007

La presse au défi du numérique

Posted by jlg@emakina.fr

Marc Tessier, l’ex Président de France Télévision et actuel directeur général Netgem Media Services a remis hier au gouvernement son rapport “La presse au défi du numérique“. Au delà de sa proposition générale qui est un rapprochement des éditeurs pour leur permettre d’investir, c’est l’introduction du document que je trouve particulièrement préoccupante : “l’arrivée du numérique va bouleverser non seulement l’économie des médias traditionnels, mais aussi leur mode d’organisation, leurs structures et leurs contenus” : eh bien il est plus que temps de s’en rendre compte et je pense même qu’il est trop tard. Nous en sommes aujourd’hui non plus à nous poser des questions mais à observer l’incroyable prise de pouvoir des internautes sur le web… les habitudes sont prises et ceux qui n’existent pas encore aujourd’hui sur le web devront redoubler d’efforts pour arriver au niveau de ceux qui les ont précédé. Pour ne citer qu’eux, voici un palmarès des visiteurs uniques par mois pour les principaux portails d’information :

– Orange actus : 2 416 000 visites uniques  / mois
– Le monde 2 137 000
– Yahoo actus : 1 985 000
– Google actus : 1 868 000
– Nouvel Obs : 1 840 000
etc.

Je ne pense pas que ce rapport apportera beaucoup d’information à ces acteurs… ce décalage est très inquiétant… De plus si l’on met bout à bout la proposition principale de ce rapport qui est un regroupement massif dans le secteur de la presse avec la volonté de RDDV le ministre de la culture de donner un statut particulier à la presse qui la différencierait des webzines et autres journalistes citoyens (mesure d’ailleurs aussi proposée dans ce rapport) il y a de quoi s’interroger et lancer un vaste débat

  • Ce rapport arrive sur le quai alors que le train est passé, mais ça n’étonnera personne.
    Il s’y trouve aussi un projet de statut du “journaliste-citoyen” et quelques cogitations sur la rémunération des contenus. S’il ne sauvera pas la presse, il pourrait cependant être le terreau de quelques initiatives parlementaires propres à relancer la confrontation avec la Société de l’Information. À suivre.