Donnez votre avis
November 15, 2006

Usability Day 2006

Posted by amo@emakina.fr

wudLogo.gifHier donc, c’était la journée mondiale de l’utilisabilité. À l’initiative de Fred Cavazza et avec l’appui de la FING, cette journée a bénéficié d’une manifestation digne de ce nom auquel nous sommes fiers et honorés d’avoir concouru.


Dans l’amphi archi-comble de l’ENST Paris, j’ai personnellement passé une excellente matinée. J’étais de toute façon ravi de voir un programme aborder la question des outils de l’utilisabilité, de sortir un peu de la techno et de plonger dans les méthodes et instruments d’étude et de conception. On n’est pas responsable des Etudes pour rien.
J’en ai profité pour réviser mes classiques à l’aune d’une excellente présentation de LudoTIC sur l’oculométrie (eye-tracking) et ses bienfaits, constaté que nos méthodes conceptuelles étaient bien centrées sur l’utilisateur et n’avaient rien à envier aux spécialistes du genre, apprécié d’expérience le propos de Isabelle GAUTHIER quand elle a développé une étude de cas on ne peut plus “métier”.
En fin de compte, et même si ces sujets sont peu abordés, on y retrouve quand même les lieux-communs formulés par les ergonomes et on n’est donc pas en terrain vierge. Ce qui m’a frappé, notre tour venu, lors de la présentation parfaitement maîtrisée d’Amandine sur la Sémiologie, c’est l’impression d’un public en découverte d’un sujet véritablement méconnu. Amandine a en tous cas réussi à susciter de l’intérêt vu les questions très concrètes qui lui ont été formulées et les contacts que cela a suscité.
Nous avons fini les conférences sur un panorama des interfaces 3D et c’est à ce stade que je me suis rendu compte que nous venions de passer une matinée complète à parler web avec un oratoire quasi-exclusivement féminin. Comme quoi les rendez-vous sérieux sur le web ne sont pas nécessairement condamnés à être un univers de mecs.
Le soir, nous avons fait un petit tour à l’apéro-ergo. Un peu de nostalgie à me retrouver avec un badge de couleur. Petit comité, beaucoup de confrères et une ambiance sympa et décontractée.
J’ai donc cultivé ma marotte de la journée, à savoir échanger à propos de Dessine-moi le web 2.0. Exercice facile quand on croise les auteurs. Outre Fred, j’ai croisé Elie venu donner des cours à l’ENST et qui m’a vanté les mérites de la prochaine version d’Opquast. Pas de souci Elie, tu prêche un convaincu. J’ai aussi eu le plaisir de rencontrer vraiment Frédéric de Vilamil lors de l’apéro-ergo. Pas de souci pour Dessine-moi le web 2.0, c’est un beau succès, d’autant plus quand il stimule des projets. Cyrille, il faut retirer des stickers, ils partent comme des petits pains !
La journée mondiale de l’utilisabilité 2006, c’est fini, rendez-vous est pris en 2007. Chez nous en tous les cas, le user-centric, c’est tout l’année. Nous ne faisons pas de “l’internet utile, utilisable et utilisé” pour la forme et comptez sur moi pour entretenir la flamme via quelques billets bien sentis sur ce blog.
UPATE : billet et photos de Fred Cavazza sur la journée.

  • Amandine

    C’était LA journée parfaite pour les consultants, riche en approches et en expériences en tout genre autour de l’utilisabilité, et surtout en rencontres. J’espère bien qu’on remettra le couvert l’année prochaine :).
    Pour ma part, je ne pensais pas susciter autant d’intérêt avec la sémiologie… J’aurais voulu que certains universitaires soient là pour comprendre toute la nécessité de présenter cette discipline comme une véritable valeur ajoutée dans la formalisation de pistes exploratoires concrètes et non comme une concept hyper intellectualisé.
    Le fait que certains professionnels trouvent l’approche intéressante est déjà une victoire en soi. Continuons à avancer dans ce sens !
    Je prépare un billet qui fait état des grands axes de ma présentation et qui inclut des remarques tout à fait pertinentes de la part d’interlocuteurs présents à la conférence.