Donnez votre avis
August 8, 2006

La communauté MySpace, un espace à 900M$

Posted by amo@emakina.fr

Il y a quelques mois, MySpace était au centre d’un débat de fonds autour des modèles économiques des services 2.0 en général et des limites du financement par la pub en particulier. D’aucuns s’interrogeaient ouvertement sur la rentabilité de l’investissement de Murdoch, qui avait quand même déboursé 580M$ pour acquérir MySpace. On connaît la vision très positive du gourou des médias par rapport au développement de ce business on-line, mais quand même.
La réponse est tombée en début de semaine : Google versera 900M$ sur trois ans pour être la régie exclusive de MySpace.
C’est dans les vieux pots que l’on fait de la bonne cuisine et finalement, plutôt que de monter je ne sais quelles offres payantes dans un modèles gratuit, Murdoch a choisi de vendre ce qui est au fonds la vrai valeur de MySpace : une énorme communauté de 75 millions de personnes vissées sur les usages sociaux qu’ils y pratiquent. Finalement, c’est un énorme emplacement auprès d’une clientèle par ailleurs active.
Il est assez frappant que ce soit Google qui s’y colle, quand on songe que MySpace est en outre un vaste champ d’application des AdSense. Le coeur de métier de Google, ce n’est pas recherche, mais la régie pub et il est prêt à sortir le chéquier pour sécuriser ses positions. Accessoirement, il accède au réseau Fox, plus intéressant, comme le souligne fort justement Emmanuel Parody.
Créer de la communauté et atteindre la masse critique pour vendre l’audience qu’elle représente en exclusivité à une régie pub. Voilà une nouvelle idée pour financer du web 2.0. Mais n’est pas MySpace qui veut !

  • je ne suis pas d’accord sur le coeur de métier de google : c’est bien la recherche, car de la recherche provient l’indexation et le rank des keywords. D’ailleurs, l’accord porte également sur la fourniture du moteur de recherche sur les pages du groupe Fox Interactive

  • Ça dépend du point de vue. Je suis d’accord que le coeur de métier historique est bien la recherche parce que c’est effectivement le socle du modèle publicitaire, mais c’est quand même la pub qui alimente les caisses. La régie pub, c’est donc le coeur de business de Google et l’acquisition d’espaces un élément central de sa stratégie.