Donnez votre avis
July 23, 2006

Le talon d'Achille du web 2.0 ?

Posted by amo@emakina.fr

La récemment formulée règle du 1% veut que la grande majorité (environ les 2/3) du contenu proviennent de seulement 1% des utilisateurs. Pour les services dont la valeur est intimement liée à la production de leurs utilisacteurs, ce noyau dur est évidemment central. Il l’est d’autant plus qu’il correspond à une frange active de la masse des utilisateurs qui est elle-aussi réduite et bien évidemment convoitée. Ces hyper-contributeurs sont créatifs et productifs, mais leur limite est celle du temps qu’ils ont à consacrer. Les séduire pour qu’ils privilégient votre service plutôt que celui des autres est donc un élément de base de la bulle dynamique 2.0.
Il y ainsi un rubicon dans le web 2.0, celui de la rémunération de ces hyper-contributeurs. Or, celui-ci vient d’être franchi par le néo-digg de Netscape !


Ses promoteurs viennent en effet, ni plus ni moins que de proposer 1000$ par mois aux hyper-contributeurs de Digg pour qu’ils changent de crémerie ! C’est d’autant plus facile que la liste est fournie par Digg lui-même, système de notoriété oblige.
Accessoirement, cette affaire me fait penser à l’intention prêtée à Microsoft, pour le lancement de son prétendu iPod-killer Zune, de proposer aux détenteurs d’iPod de leur offrir leur musique au format wmv.
À lire les commentaires de l’offre de Netscape, on sent comme une fracture et de nouvelles questions. TechCrunch délivre un carton rouge, car monétiser aussi brutalement les utilisateurs 2.0, c’est quand même un peu insulter leur culture de coopération et l’idée qu’ils se font qu’on se fait de leur rôle de consommateur nouvelle génération qu’ils sont. Mais au-delà des grands idéaux et même si l’avis général est critique, tous les commentateurs ne crachent pas sur l’offre. 1000$, ça compte et c’est aussi vu comme l’amorce d’une reconnaissance sonnante et trébuchante.
Car cette affaire pose une question gênante, celle de savoir si 1000$ mensuel est le juste prix d’un top-user de Digg et plus largement d’un hyper-contributeur sur les grands services qui fondent leur existence sur cette élite. Et je ne parle même pas du simple fait qu’il y ait rétribution…
À l’heure où l’on s’interroge sur la pertinence des modèles économiques du web 2.0, Netscape ne vient-il pas finalement d’ouvrir la boîte de pandore ?

  • La boite de Pandore ou plus prosaïquement Calcanis vient de révéler le pot aux roses d’une partie du Web 2.0 tout en faisant la démonstration de sa fragilité. Ce que décrit Calacani n’est ni plus ni moins que l’inverse de l’effet Long tail…
    D’un autre côté ca a le mérite de sortir le débat de sa léthargie bien pensante. C’est assi l’occasion de prendre conscience de la méthode Calcanis, brutale, à défaut de vraie stratégie.

  • Information très intéressante
    cependant je ne suis pas totalement convaincu que le but de ces hyper contributeurs soit financier,
    je pense que c’est peut être plus une recherche de développement personnel via l’échange ?

  • Le but de ces hyper-contributeurs n’est en-effet pas financier, il est avant-tout social.
    Il n’empêche que maintenant que quelqu’un a dis que ça pouvait aussi rapporter de l’argent, ça ne peut pas ne pas laisser indifférent. Que ce soit en terme déontologique ou d’appat du gain, les avis sont en tous les cas tranchés.

  • Thious

    Je ne m’étonne pas de l’initiative de Netscape.
    En effet, quelle honte pour des gens qui s’appliquent à produire des contenus intélligents de percevoir une compensation ?
    Sauf que n’est pas bloggeur qui veut ! Et à mon avis, une masse importante de néo-bloggeurs sur le tas risque de faire son entrée en seine.
    Ce qui va réduire notablement la qualité des contenus proposé sur la blogosphère.
    Ok c’est triste. Mais les “bons” bloggeurs trouveront une méthode pour se différencier et attirer toujours plus d’internautes.
    De plus, si ça marche pour Netscape, que va-t’il se passer ? A mon avis les autres vont suivre…
    Et qui sera le gagnant ?
    Vous bloggeurs & bloggeuses !

  • Le r