Donnez votre avis
July 17, 2006

Blog perso / Blog pro ou est le juste équilibre ?

Posted by jlg@emakina.fr

Quand on possède un blog perso, l’arrivée dans une entreprise qui a son blog corporate est une remise en question importante de ses habitudes, de ses usages etc, mais cela pose aussi bien des questions sur la limite blog perso / blog pro.


Depuis mon arrivée chez groupe Reflect, mon blog personnel était donc un peu victime d’un certain abandon, non pas que je n’avais rien à dire, mais tout ce qui concerne la société de l’information, qui représentait environ 80% des post de mon blog perso, je l’édite désormais sur le blog .gr… est-ce la bonne solution ? Est-ce vraiment corporate ?
Chez .gr nous sommes tout à fait libre de blogguer à notre convenance, dès lors je me suis pris au jeu et j’ai bloggué un peu de tout sans vraiment me poser de question (tout est quand même plus ou moins lié à la société de l’information). Aujourd’hui je me pose la question du niveau de l’information que je dois intégrer au blog de groupe Reflect. En effet, mes billets sur ce blog ne doivent-ils pas simplement refléter et relater le métier que j’exerce, parler des projets du métier, de l’entreprise, de la relation client etc. ?
Mon blog perso est un amoncellement d’informations trouvées à gauche, à droite, mais aussi de réflexions personnelles. La vraie plus value pour le site corporate serait donc d’apporter une orientation entreprise, plus professionnelle sur des informations.
Je vais donc essayer une nouvelle méthode qui consiste à écrire tous mes billets sur mon blog perso et en fonction des commentaires ou du sujet, qualifier certains thèmes importants pour les aborder sous un angle plus professionnel… ça me semble être la bonne démarche, mais vous qu’en pensez-vous ?
D’une certaine façon, on peut considérer que ce billet est le premier de la liste puisqu’il me permet d’aborder une tranche de ma vie professionnelle : le blogging sur le site corporate de groupe Reflect.

  • Jean-Noel

    Jean-Luc, personnellement, je lis, toujours avec plaisir, le blog GR parce qu’il est un reflet humain de votre boite.
    Genre y’a les trucs qui vous éclatent et ceux qui vous grattent et on apprend comme ça à connaitre des êtres humains, ça me parait la vraie valeur ajouté du blog GR.
    Si c’est pour y trouver une vision aseptisé du métier et de l’intérieur de l’entreprise, genre “aujourd’hui nous avons bien réussi notre travail avec un gentil client”… bof.
    Moi je viens plus chercher “l’amoncellement d’informations trouvées à gauche, à droite” et les “réflexions personnelles”…
    Maintenant vrai que je comprend ta reflexion : partagé aussi sur 2 blogs, un perso, un thematique, le perso passe petit à petit à la trappe aussi…
    Faudrait voir si on est les seuls dans ce cas, parce que sinon cela refleterait peut-etre aussi l’atteinte des limites à l’expression personnelle gratuite (genre sur mon blog, je parle pour rien dire) comme j’avais déjà pu en parler dans le cas de ma fille…
    Le peu de retour à nos expressions personnelles par rapport à celles “corporate” nous engageant plus dans cette voie…

  • Certes, mais je ne parlais pas du blog de Reflect dans son ensemble, qui comporte effectivement quelques délires, parfois, qui le rendent plus humain. J’ouvre ici une parenthèse, il me semble d’ailleurs que le problème majeur de tous les blogs est de ne pas faire la différence entre une brève et un article de fond… ce qui permettrait de mettre un peu plus en avant certaines données très pro en ce qui nous concerne.
    Ce que j’abordais ici, c’est l’orientation de ma participation à ce blog et son interaction avec mon blog perso.
    Pour ce qui est de mon blog perso, comme je le disais il y a quelques temps, j’attends avec impatience le plugin de spip qui permettra de faire des Trackback… afin de faire sous spip mon espace web personnel. Il me permettra de stocker des données, des articles, des documents etc. tout ce qui me semble intéressant. Alors oui, je pense que le modèle du blog est dépassé aujourd’hui, on pourra à mon avis retenir qu’il a été le début d’une nouvelle ère de l’internet. Maintenant la question qui se pose c’est où stocker ses données, comment les faire pointer vers les bons destinataires : donc comment gérer ses propres flux d’informations ?