Donnez votre avis
March 14, 2006

Quand le ministre met le feu au réseau

Posted by amo@emakina.fr

Non content d’être avec la DAVSI à l’initiative d’un débat de fond sur la Société de l’Information, Renaud Donnedieu de Vabres met le feu au réseau avec des propos très ambigus formulés dans Libération de vendredi dernier :

Ce texte pour moi, n’est d’ailleurs que le premier d’une longue série d’adaptations de notre droit à l’ère numérique et je compte bien, par exemple, m’attaquer un jour au problème de la presse et de l’Internet. C’est un autre sujet capital parce qu’il n’y aura pas d’informations de qualité sur l’Internet sans de vrais signatures, de vrais acteurs dont c’est le métier

Quand on sait la logique d’endiguement des usages numériques libertaires et de verrouillage industriel par DRM interposé que positionne la DADVSI, ces propos ont évidemment enflammé le net, avec force sommations au Ministre de s’expliquer. Ce serait effectivement bien qu’il développe. Compte-t’il imposer un ISBN aux publications en ligne ? s’agit-il d’exhumer le Ministère de l’Information ? le ministre a-t’il été traumatisé par la blogosphère ?
Ce qui est sûr, c’est qu’il agite un second chiffon rouge pour essayer de sortir de l’enlisement dans lequel il s’est mis à l’assemblée, mais qu’il réussi surtout à passer d’un débat plutôt fermé avec la DADVSI à celui plus large de la Société de l’Information et des changements sociaux et sociétaux qu’elle implique. Il relance également le sujet brûlant de la relation entre la presse et les médias, alors qu’on avait l’impression d’en sortir. Ce sera intéressant de compter les divisions à l’heure où la question posée est celle de la liberté d’expression en ligne !

  • Butinage de la semaine

    Commen

  • RDDV s’attaque au journalisme citoyen

    Monsieur le ministre de la culture, non content de faire n’importe quoi avec nos libert

  • Quand le ministre met le feu au r

  • Quand le ministre met le feu au r

  • Le téléchargeur

    Monsieur le président
    Je vous fais une lettre
    Que vous lirez peut-être
    Si vous avez le temps…
    Monsieur RDDVDV (Renaud Donnedieu de Vabres de Vivendi, contact 01 40 15 38 88), Monsieur Chirac, je n’arrêterais jamais de télécharger, …