Donnez votre avis
December 8, 2005

Le Wifi en danger

Posted by amo@emakina.fr

Jean-Michel Billaut a levé le lièvre ce matin et depuis, son billet agite la blogosphère.
OUI, les dispositions de la loi antiterroriste votée en première lecture ces jours derniers imposent potentiellement à toute personne offrant un accès, y compris un particulier, de collecter et conserver 3 années de données de connexion. Comme il est dit, si vous êtes dépositaire d’une borne Wifi et qu’elle n’est pas sécurisée, vous êtes bon ! Bref, un paquet de bornes d’accès publiques, déployées par des associations, des bars, hôtels et lieux divers sont face à un sacré problème !
CanardWifi, dans sa réaction à la nouvelle, relève un intéressant cas similaire en Italie, qui confirme le risque d’un coup d’arrêt au développement du Wifi. Sur FING-CR, Laurent Condominas pointe l’impact de ces dispositions sur le devenir des expérimentations et initiatives locales de couverture haut-débit en Wifi.
Déjà, la LEN ouvrait la voie, avec la nécessité de stocker les données de connexion sur 12 mois à tout FAI ou assimilé (en fait toute personne morale délivrant des accès). Ce n’est donc pas nouveau, sauf pour les particuliers et évidemment pas sur une telle durée. C’est d’ailleurs, ce que j’expliquait pas plus tard qu’hier à la DSI de la PME où j’animais une réunion de formation sur les risques réglementaires du net et de l’e-commerce en particulier. Aux yeux rond qui me répondaient, je mesure combien ces exigences réglementaires sont inconnues des entreprises et organisations. Maintenant, tout le monde sera très certainement concerné !

  • Encore un coup du lobby des disques durs !
    Pourquoi l’administration ne proposerait elle pas une solution d’hébergement de ces données ?

  • Mathieu Bruere

    Je ne pense pas qu’il s’agisse d’un coup du lobby des DD 😉
    Ce qui est triste dans ce projet, c’est l’hyper protectionnisme mis en place et le fait que les belles initiatives de maillage Wifi ouvert s’arrêtent… La fin d’une certaine forme de liberté…
    C’est un peut comme si l’on imposait à tous les propriétaires de téléphone d’enregistrer l’intégralité des appels émis et reçus pendant 3 ans…
    Il faut également penser, si cette loi devait être votée, aux éléments qu’il sera nécessaire de mettre en oeuvre… J’imagine que ma brasserie préférée ne va pas mettre un serveur de log en place mais qu’elle va plus simplement fermer son accès…
    Quand j’y pense, en ce vendredi soir froid et humide, ca aurait tendance à me coller le bourdon…