Donnez votre avis
November 18, 2005

Comment promouvoir la fibre : on débat ferme du côté de la FING

Posted by amo@emakina.fr

D’aucun avaient bien noté que la question du très haut-débit (re)devenait un sujet brûlant. Outre le billet sur Pau, la tribune de Daniel Kaplan, puis l’initiative citoyenne d’une pétition en faveur d’un grand plan FTTH, a suscité un débat opportun et intense sur le blog FING-CT.


J’ai moi-même ouvert le bal des réactions. Il est clair que la fameuse pétition est maladroite, mais il n’en ressort pas moins qu’elle a le mérite d’exister et de montrer l’absence de débat et d’initiative pour la promotion de la fibre en France. Jean-Michel Billaut prêche avec talent sur le sujet, mais il n’est pas écouté.
Aujourd’hui, le haut-débit en France est incarné par l’ADSL. La domination de cet acronyme est tel qu’il remplace la notion de haut-débit dans l’esprit et les propos de beaucoup de monde. Personne ne nie que cette technologie ne répond qu’à des besoins de moyen-débit actuel, ne couvrira jamais tout le territoire, qu’elle n’est pas une solution d’avenir, ni un support de apte à être un aussi bon terreau de développement que ne l’est la fibre. Tout le monde sait que le développement de la fibre est une évidence et s’inscrit dans l’agenda d’aménagement de tout territoire. Certains, dont moi, disent d’ailleurs que toutes les technos de moyen débit à faible coût (Wifi, ADSL, WiMax…) sont d’abord des moyens de répondre aux besoins afin de se donner le temps des infrastructures lourdes que nécessite la fibre.
Certes, la fameuse pétition est mal formulée.
En tant que fervent adepte des approches usages et user-centric, je suis bien d’accord qu’il faut travailler en ce sens et sortir des logiques de plomberie.
Même s’il y a beaucoup de chose à dire sur Pau, cette expérimentation grandeur nature permet de tracer la voie et de débattre sur les bonnes modalités de manager la mise en oeuvre de la fibre sur un territoire.
Même s’il faut arrêter de penser en terme de “plan”, d’approche centralisatrice nationale omnisciente ou de fantasmer sur le mythe de l’égalité d’accès aux mêmes offres partout, bref de raisonner période PTT, des modes de management numérique du et des territoires sont définissables.
Mais même si les choses sont mal formulées, cette pétition permet d’initier le débat et de commencer à évangéliser sur la nécessité de s’engager dans la fibre. La FING, lieu prospectif et d’initiatives innovantes s’il en est, se doit de prendre ce sujet et de pousser la discussion, de créer la chambre d’écho pour que la fibre ne soit pas qu’un sujet confidentiel. Elle doit déjà, rassembler les initiatives, y compris celles qui sont maladroites, de manière à créer une dynamique de réseau par laquelle un discours construit et bien positionné pourra être diffusé et inscrit sur le terrain.
Car ne nous y trompons pas, c’est SUR LE TERRAIN, que ça doit se passer.

  • billaut

    bravo pour ce billet.. je me sentais un peu seul…
    cela étant la plomberie est quand meme importante… si pas de plomberie, pas d’eau…

  • La fibre et le haut d