Donnez votre avis
September 12, 2005

2.0

Posted by amo@emakina.fr

C’est reparti.
En juin dernier, j’avais déjà réagi aux promoteurs de l’Internet 2.0. Le débat avait judicieusement trouvé le chemin de la génération interactive et des constats sur l’Internet de masse. C’était bien comme ça.
Mais il faut croire que la vogue du 2.0 ou de la méthode Coué d’un changement de génération dans le domaine des TIC fasse son chemin.


Passons sur Web 2.0 qui reprend le flambeau de la rupture technologique. Il est certain que l’on touche du doigt une certaine maturité et qu’il y a un effort louable de standardisation. Mais plus que le signe qu’un changement a eu lieu, c’est plus certainement un mouvement à soutenir dans la perspective de lendemains qui chantent.
Pour le reste, il y a bien un 2.0 en ce moment, celui du retour de la net-économie, version 2. On sentait bien un frémissement, marqué notamment par un intérêt retrouvé du capital risque pour le business internet, y compris en France. Il y a aussi l’attention porté à Google ou à Skype, ou encore les succès de modèles économiques révolutionnaires, notamment autour de la longue queue. Mardi, on a eu droit à une tribune exhumant le modèle de webagency, mort et enterré en 2002.
Libération a publié mardi dernier un article instructif qui dresse un panorama intéressant des tendances de ces 12 derniers mois. C’est intéressant, surtout confronté à quelques constats récents. Ainsi, l’article est élogieux des réseaux sociaux, pour lesquels je partage l’avis plus mesuré de Cyril Fievet et je ne suis pas certain de mettre dans la même case FlickR ou les outils à tags comme del.icio.us. Ce qui est sûr, c’est que les outils permettant de créer du lien autour du contenu, de la musique, des photos ou encore des vidéo sont déjà un énorme succès. Nous n’avons là que confirmation de l’appétence de l’humain à échanger et créer du lien. Libé n’évoque même plus les blogs, mais il est vrai que la chose est devenue tellement énorme qu’il n’est plus sérieux d’en contester le succès d’usage.

  • Tu relances le débat ? Soit.
    Tu sais il n’y a pas vraiment de marketing sur l’avancé du net… alors l’internet 2.0 c’est simplement compréhensible par tous… en tout cas par tout ceux qui ont un jour regarder des suites de films “truc 2, le retour” ou bien qui utilisnt des logiciels V. 2.0.1 bêta 3128 etc…
    Si comme ça tout le monde comprend… pourquoi pas.
    La convergence des médias pour une gestion des flux de contenus numériques : nous y sommes presque !