Donnez votre avis
March 16, 2005

Les blogs sur yahoo c'est pour le 29 mars !

Posted by Webmaster

Depuis le début de l’année, les rumeurs sur la stratégie de Yahoo autour des blogs allaient bon train. Certains analystes envisageaient même le rachat de Six Apart de manière à doter de Yahoo d’un parc de blogs installés suffisant pour rivaliser avec Blogger que détient Google. Cette piste semblait la meilleure puisqu’elle aurait permis à Yahoo de rattraper on retard. Au final, Yahoo a choisit de créer sa propre plate forme et de la dévoiler le 29 mars, son nom ? Yahoo 360°.

Yahoo 360°

Le 360° reprend un concept cher au B2B : rassembler en un lieu unique toutes les informations sur un sujet donné (l’entreprise, les clients,…) de manière à fournir une vision globale… d’où le 360°. Avec Yahoo 360° le portail dépasse le simple blog pour aller sur les terres des logiciels sociaux et du P2P.

Yahoo 360°Yahoo 360° est présenté comme un espace d’échange entre amis. Les accès seront donc réservés à ceux qui auront reçu une invitation. Maintenant, comme dans les services proposés se trouve la fonction blog, je pense qu’il sera possible de le rendre publique mais rien n’est précisé sur ce point. Concernant le blog, au delà des fonctions traditionnelles, Yahoo intègre dès le début le moblogging de manière à rivaliser directement avec les plate formes complète de blogging comme Typepad. Sur Yahoo 360° vous pourrez aussi partager vos photos. Cette fois c’est Flickr qui est en ligne de mire.

Au delà du blog et du partage de photos, dans Yahoo 360° figurent des nouveautés très intéressantes. En particulier, la possibilité de créer sa propre radio ! Oui, vous avez bien lu, vous pourrez faire écouter votre musique préférée à vos invités. Je suis assez impatient de voir comment tout cela va fonctionner et surtout comment Yahoo va contrôler les droits sur les morceaux utilisés.

Pour finir, je parlerais de la fonction Reviews invitant le propriétaire à donner son avis sur les restaurants qu’il fréquente, les produits qu’il consomme,… c’est là un des propositions intéressant de Yahoo 360° en effet en agrégeant les notes et avis de tous les inscrits au service, yahoo va se constituer une base de critiques de consommateurs capable d’alimenter un portail et se positionner en rival des services tels que ciao.com, epinions.com ou allocine.fr. Ce n’est pas dit dans l’annonce mais je ne vois pas ce qui empêcherait Yahoo d’aller sur ce terrain.

En résumé, dans un premier temps Yahoo 360° vous invite à partager avec vos proches tout ce vous êtes, de vos idées à vos photos en passant par votre musique et vos coups de coeur, puis Yahoo se chargera de mettre en relation ceux qui ont des goûts et des passions en communs, au final de constituer un portail des individus… j’extrapole un peu sur l’avenir, mais je le vois bien comme ça.

Yahoo 360° c’est votre double numérique réservé dans un premier temps à vos proches (pour des raisons évidentes de droits) mais avec possibilité d’ouverture à la terre entière… dans un futur proche ?

  • Cela ne fait que me conforter sur le fait qu’un gros coup de vent s’apprète à balayer le petit monde des plateformes d’espaces collaboratif type Affinitiz, Mayetic, sans parler de certains projets locaux…
    Je ne vois pas en effet pourquoi Yahoo se priverait de profiter de l’effet de masse pour des éléments de réseaux sociaux et faciliter la mise en relation des individus via les centres d’intérets se dégageant des contenus publiés et partagés via ces différents applications.
    Enfin, en voyant cela et regardant .mac, je me dis qu’Apple, pour une fois, n’est pas en première ligne…
    PS : félicitations Christophe, tu viens de poster le 100e billet du blog .gr version MovableType 🙂

  • On raconte partout que la prochaine Xbox va s’appeler non pas Xbox2 mais Xbox 360 🙂 Y’aurait il eu un transfert de personnel MS > Yahoo récent et un recyclage des idées ? A ce rythme on va vraiment en perdre notre sens de l’orientation…
    Sur ce, ca fait quand meme des mois qu’ils promettent des trucs chez Yahoo et qu’on voit rien venir. Ravi de voir qu’ils annoncent enfin une date et qu’on va pouvoir s’amuser avec le produit pour l’évaluer et le qualifier. To be continued…

  • Romain

    Avec un tel “central de tout”, on vire un peu au big brother, non ?

  • Ce type de service n’est pas sans demander de sérieuses garanties contractuelles en matière de données personnelles, tant en terme de protection que de conservation. Pour autant, les plateformes de blogging existantes y sont déjà confrontés.

  • Romain

    Oui c’est vrai, tous les outils que centralise ici yahoo existent séparément, chacun réclamant qu’on donne des informations personnelles pour y avoir accès. Mais je pense juste que ça simplifie les démarches pour suivre la vie de son pote ou de son conjoint à la trace. Et que se passera-t-il quand cet ami n’en sera plus (on a vu que ça pouvait arriver un peu partout !), ou si on en vient à divorcer..?
    Quant aux personnes qui ne nous connaissent pas réellement, elles n’auront pas accès à nos données confidentielles, c’est probable. Mais quand on a vu des films comme “ennemi d’état”, des séries américaines comme “les experts”, bref des trucs que le public visé par yahoo est en position d’avoir vu, on en vient facilement à se poser la question de la réelle confidentialité de ces infos.
    Yahoo n’ouvre pas plus de porte que les autres, c’est vrai, mais il met en évidence ce que l’on avait pas forcément remarqué : la “traque sur internet” c’est possible !
    Et quand je vois que le Patriot Act passe à l’aise aux USA, je me dis que je ne suis pas si alarmiste que ça.
    A bientôt
    PS : Je ne fais que parler de trucs américains ici, mais c’est un peu la source en matière d’internet et c’est surtout le model que la population française suit, quoi qu’elle en dise.

  • Laurent Condominas

    Yahoo est sur la même logique que ses principaux rivaux (Google, Microsoft, Apple, etc) et donc à l’opposé d’AOL: les premiers décident de tout ouvrir pour attirer à leur lumière les milliards de mouches du Net, quand AOL depuis le début s’en tient à la politique du camp retranché style club med.
    Ce dernier choix devrait logiquement mourir d’inanition, car il manque sérieusement de dynamique.
    Tout est dans l’objet, dans la multiproposition.
    On réfléchit à des usages éventuels en partant de ce qui existe, et on offre à la masse des outils gentils aux fonctionnalités gentilles, qui deviendront gentiment rentables, plus ou moins sans que le client ne s’en rende compte.
    Du point de vue marchand, c’est du beau boulot.